Anais, beurette rondelette, défoncée sévèrement par son chauffeur de taxi

Une petite beurette attend son taxi mais ce dernier est pris dans les embouteillages. Alors pour passer le temps, elle va commencer à se tripoter ses énormes seins, naturels pour ne rien gâcher, et va se doigter goulument la chatte. Quand le chauffeur de taxi va débarquer, il va trouver notre petite grassouillette en pleine jouissance sur son canapé! La grosse cochonne, avec son cheveu sur la langue, va lui faire une proposition indécente que le chauffeur ne va pas refuser! Quand le patron du chauffeur va les surprendre, notre cochonne va lui sauter sur la bite! Il va lui faire ballotter ses gros seins sous les coups de bite avant de lui cracher tout son sperme sur les nibards. (suite…)

Par PlanCul, il y a

Un plan cul un peu trop envahissant!

Scène de ménage entre cette jeune femme et son soit disant petit ami!! La meuf déboule chez les parents du gars à l’improviste et lui fait une scène parce qu’il ne répond pas aux messages! Elle l’aura voulu! Il va lui avouer qu’elle est juste un trou et qu’il la fréquente juste pour la baiser! Ultime tentative pour la belle aux énormes seins: se laisser baiser pour, peut-être, provoquer chez lui une étincelle! Habillée comme une cochonne, les seins débordants du chemisier, ils vont baiser comme des malades dehors, histoire de se réconcilier! (suite…)

Par PlanCul, il y a

Anais revient vous offrir ses formes généreuses

Quelle joie pour nous de retrouver enfin de vraies femmes bien rondes avec de vraies formes très très généreuses. Celle-ci arrive avec ses bas résilles et son petit cheveux sur la langue terriblement bandant et sans compter sur son énorme paire de seins naturels 100 E! Prête à tout pour jouer la salope et nous faire bander comme des ânes, elle va se révéler être une partenaire de choix pour notre testeur! Après une séance de fist, elle va tout accepter pour se faire démonter comme une salope avant de nous offrir une magnifique branlette espagnole parfaitement réalisée. (suite…)

Par PlanCul, il y a